Divorce : le rôle de l’avocat

Quelles que soient les raisons d’un divorce, il s’agit toujours d’un moment difficile, à tout le moins de changements à envisager dans sa vie.

Même dans le cadre d’un consentement mutuel, un certain nombre de dispositions doivent être prises et il ne faut pas oublier que nombre de consentements mutuels évoluent vers des situations plus complexes alors qu’ils ont révélé au fur et à mesure de l’avancement des procédures des conflits larvés que les deux parties avaient essayé ou décidé d’occulter ou d’omettre au départ.

Le divorce : de la nécessité d'avoir un avocat

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur le droit civil

Ce qui est certain, c’est qu’un divorce est toujours l’échec d’une relation humaine qui demande une prise en charge par un professionnel, un avocat spécialisé dans le divorce, parce qu’il ne faut pas perdre de vue qu’une rupture conjugale a des répercussions aussi bien sur la vie personnelle, professionnelle et sociale des principaux concernés mais qu’elle touche également à la vie de l’entourage du couple et notamment de leurs enfants.

Divorce et droit

Si le législateur impose le recours à un avocat, c’est dans l’intérêt de la personne qui divorce.

En l’état actuel des textes, il existe quatre procédures de divorce :

  • le divorce par consentement mutuel, où les deux époux sont d’accord sur les implications du divorce,
  • le divorce par acceptation, du principe de la rupture qui voit les époux d’accord sur le divorce mais qui les voit demander l’arbitrage d’un juge pour en régler les conséquences matérielles,
  • le divorce pour faute, qui relève d’une complexité bien plus importante dans la mesure où l’un des époux doit apporter la preuve de fautes graves de l’autre ou de son non-respect des obligations du mariage,
  • le divorce pour rupture de la vie commune depuis plus de deux ans.

Ainsi, l’intervention d’un avocat en divorce est d’ores et déjà indispensable pour déterminer quelle procédure mettre en œuvre ou comment se préparer à subir celle engagée par l’autre partie.

Être bien assisté dans le cadre d’un divorce

L’avocat spécialisé en divorce n’est pas seulement celui qui sera présent devant les juridictions, mais il est également un conseiller polyvalent pour la liquidation du régime matrimonial, la fixation des pensions alimentaires et prestations compensatoires entre époux ou pour les enfants.

La résidence habituelle et la garde alternée des enfants, les droits de visite et d’hébergement demandent une expérience et une attention toutes particulières en ce que ces problèmes relèvent à la fois du droit, mais aussi et surtout de la qualité des relations familiales à préserver.

Il s’agit là souvent de difficultés à traiter sur le long terme au cas où l’avocat remplit souvent le rôle de conseiller psychologique ou d’intermédiaire pour désamorcer des conflits qui entacheraient les fonctionnements au quotidien des uns et des autres.

Retour haut de page