Divorce : comment choisir son avocat ?

Votre mariage bat de l’aile et, malgré toutes les mesures que vous avez prises pour raviver la flamme au sein de votre couple, la séparation semble inévitable ?

Dans ce cas, il est essentiel d’envisager le divorce. Mais alors, comment divorcer rapidement et ainsi, éviter le traumatisme d’une rupture longue ?

Divorce : comment choisir son avocat ?

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur le droit civil

La première étape consiste à prendre un avocat pour divorce. Pourquoi et comment choisir ce professionnel ? Quels sont les critères de sélection de votre avocat pour divorcer ?

Le divorce : une procédure vous obligeant à choisir un avocat

Que vous souhaitiez entreprendre un divorce par consentement mutuel (aussi appelé divorce à l’amiable), pour faute ou pour accord sur la dissolution du mariage, il est nécessaire de faire appel à un avocat divorce.

Dans ce cas, chaque membre du couple doit se faire accompagner par un professionnel dont le rôle, après la médiation, consiste à rédiger la requête de divorce, qui sera alors reçue par un notaire ou un juge, si la situation le nécessite.

Prendre un avocat spécialisé dans le droit de la famille : indispensable

Le saviez-vous ? Tous les avocats possèdent une spécialisation bien particulière. Nous pouvons citer, entre autres, les avocats spécialisés dans le droit des entreprises, de l’immobilier, du sport, de l’urbanisme, etc.

Aussi, pour mener à bien votre divorce, il est essentiel d’opter pour un avocat compétent, c’est-à-dire un avocat spécialisé dans le droit de la famille. Celui-ci répond à toutes vos questions et vous oriente vers la procédure la plus adaptée à votre situation.

Sa mission consiste également à vous accompagner pendant toutes les étapes du divorce et vous soutenir. Dans le cadre d’un divorce litigieux, l’avocat en droit de la famille met toutes les chances de votre côté, afin de faire valoir vos droits.

Les honoraires de votre avocat : un critère à prendre en compte

Le coût d’un divorce dépend grandement des honoraires de votre avocat. De ce fait, avant de signer un contrat avec ce professionnel, il semble nécessaire d’en savoir un peu plus concernant ses tarifs.

De votre côté, vous devez également faire le point sur votre budget. Cela est essentiel, pour éviter que le divorce n’engendre des dépenses trop importantes. Certains avocats proposent des honoraires complémentaires, indexés sur les montants qu’ils vous feront « gagner » : c’est souvent un risque à prendre, car cela peut engendrer des procédures plus longues, pour obtenir « plus » (et au final vous faire perdre du temps, et surtout de l’argent !)

Privilégiez un avocat proche de votre domicile

À moins d’opter pour un divorce par consentement mutuel, cette procédure peut s’avérer relativement longue. Tout au long de vos démarches, vous serez amené à voir régulièrement votre avocat.

De ce fait, il est crucial d’opter pour un professionnel exerçant à proximité de votre domicile, afin de limiter les trajets. Voici également une bonne solution, notamment pour faire des économies sur le carburant ou les billets de transport, car en cas de divorce prolongé, vos frais de déplacement et de représentation ne seront pas accessoires.

Retour haut de page